Jour 54 - Hervé de la Cie Hecho en Casa

Avant toutes choses, je tiens à remercier ceux qui nous lisent pour l'entrain qu'ils ont manifesté lors du précédent article.

Les réponses que j'ai pu lire m'ont fait l'effet d'une bouteille d'eau fraîche en plein Sahara et la fin du montage de l'épisode des Landes a été d'une douceur sans précédent. Avec tout mon amour, merci.


Pour enchaîner sur de bonnes nouvelles, nous avons rencontré ce matin Hervé Estebeteguy de la Compagnie "Hecho en Casa" qui signifie "Fait Maison". Cette compagnie basque nous a reçu dans le Théâtre Quintaou, scène nationale, où nous avons pu interviewer Hervé, metteur en scène, dans d'excellentes conditions avec un accueil exemplaire:



Nous retiendrons d'Hervé que c'est un bavard de qualité, ce qui nous a permis de couvrir un vaste ensemble de sujets. Mais pas seulement. Nous avons aussi été surpris de la profondeur de sa pensée, son sens des responsabilités en tant qu'artiste et sa lucidité quant à la situation qui est loin d'être totalement décantée.

Nous avons abordé l'embouteillage de créations qui s'annonce suite aux réouvertures, mais aussi les dangers de la réforme de l'assurance chômage, le rôle des artistes auprès du public en tant que passeurs d'émotions et déclencheurs de pensées, la nécessité de faire aimer le théâtre grâce à des spectacles pertinents. Entre autres !


Pour la petite histoire, c'est vers l'âge de 11 ans qu'il prend son vélo pour assister à un atelier de théâtre, "comme un grand", nous dit-il. Il est alors surpris de la qualité des improvisations de ses camarades, se sent envahi d'une forte émotion qui mêle surprise et admiration. Il venait de découvrir le théâtre et il ne l'a jamais quitté depuis.


Voici un extrait de cette interview.

Demain c'est Pauline Gasnier qui nous recevra chez elle, puis je vous parlerai de la retransmission en direct d'un live où nous avons le plaisir d'être invités jeudi soir.


Au plaisir de vous lire et à bientôt,


Corentin

127 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout