Jour 46 - Mélanie Dubois Caroff ou L'énergie du théâtre

Dernière mise à jour : 18 mai 2021

Il est possible que si vous nous avez rencontré, ou si vous avez déjà parlé avec des comédiens, vous les ayez surpris à se lancer dans une imitation, une interprétation, ou simplement à user de leur énergie pour bouger ou parler avec un entrain bien particulier.


Il est fort probable d'ailleurs qu'après avoir vu ça, vous leur ayez dit "Tu devrais faire du théâtre!" ou même que vous leur posiez la question "Vous faites du théâtre non ?" même si vous connaissez la réponse et savez qu'ils sont comédiens depuis 10 ans.


C'est exactement le sentiment que nous avons eu en rencontrant aujourd'hui Mélanie Dubois Caroff. Cette professeure de théâtre, comédienne et metteuse en scène a tout d'une habituée du métier. Le corps, le visage et la voix ont plus de choses à raconter.


Pour autant, le dialogue était de la même qualité qu'avec nos précédents interlocuteurs. Quel plaisir de parler de théâtre et des effets bénéfiques qu'il peut avoir sur les élèves que Mélanie a suivi, parfois pendant plusieurs années.


Pour vous en dire plus, des tout petits aux plus âgés, notre rencontre du jour gère pas moins de six troupes différentes, a créé son propre festival de théâtre et rénove actuellement un foyer pour en faire un petit théâtre qui a tout des plus grands.


Nous l'avons interviewé à Labenne, dans un théâtre de verdure communal situé à quelques pas de la mairie.

Nous lui posions justement la question des lieux de théâtre en extérieur dans la région et voici ce qu'elle nous a répondu:


La scène lui manque et nous ne pouvons que la comprendre. D'autant que cette professeure a encore beaucoup à donner au plateau. Elle envisage de reprendre l'interprétation dans un futur seule en scène. Nous avons hâte de connaître ses projets, mais dans son horizon se profilent d'abord un stage de remise en selle ainsi que son festival de théâtre programmé au mois de Septembre.


C'était donc notre 11 ème interview sur un programme initial de 25. Il y a toujours cette même générosité dans l'échange, cette envie de partage, d'union.

Ce qui n'était pas prévu, c'est l'averse qui nous a chassés du théâtre de verdure. Au bout de quelques minutes d'interview, des gouttelettes s'annoncent. Pas de panique "C'est les Landes" nous dit Mélanie. À peine le temps de reprendre son souffle qu'une nuée de cordes s'abat sur nous, comme une salve de flèches qui menacent notre matériel fragile. Il a fallu bien vite le ranger puis nous précipiter chez Mélanie qui habite à deux pas pour finir l'interview.


Vous verrez tout ça en image dans le reportage de dimanche.


Pour finir notre journée, nous avons profité de l'absence d'averse surprise pour nous promener sur la côte landaise, "tremper les pieds" et sentir le sable dans nos orteils.


À demain !


Corentin



30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout