Jour 25 et 26 - Villages, Visage - Anne-Christine Tinel

Contrairement au film d'Agnès Varda, Visages Villages, c'est bien dans cet ordre que nous avons parcouru les petits villages du Gers, puis rencontré Anne-Christine Tinel.


Comment vous décrire le Gers. C'est d'abord un département paisible. Le charme des petits villages, la place importante accordée à la nature et à l'environnement en font une région accueillante et ouverte. Mais ne vous y méprenez pas, derrière l'amour du partage et la douceur des vallons gersois se cache un engagement fort et actif pour l'écologie, le bio et les valeurs humaines. Le Gersois n'hésite pas à se mettre à la rue pour soutenir les causes qui lui sont chères et faire changer les règles.


Quant au calme, n'espérez pas en faire votre pain quotidien lorsqu'arrivent les festivals qui peuvent vous occuper chaque week-end d'un été bien organisé et sans covid.

Il y a de gentils chiens aussi...


Sans transition, parlons de celle que nous avons interviewé hier. Anne-Christine Tinel écrit, enseigne et se sert du théâtre pour que les règles du Français ne soient plus des règles imposées par l'école, mais les règles d'un jeu.


Elle nous raconte que derrière sa salle de cours se trouve une autre salle, vide. De temps en temps, elle y emmène ses élèves pour profiter de l'espace et mettre en scène les règles du langage.

Vous vous dites sans doute, "Mais elle devrait écrire pour le théâtre!". Eh bien figurez vous que c'est en grande partie ce pour quoi nous avons voulu la rencontrer.


Quand nous lui demandons quel est son mot préféré de la langue française, elle nous répond qu'elle ne peut pas en choisir un seul, car la langue n'est pas qu'un mot, mais la relation entre les mots.

Touché.


S'en suit une conversation où nous avons traité de la nécessité du présentiel pour les élèves, de son rapport à la création, en solitaire ou avec les compagnies de théâtre et de son envie de raviver l’intérêt des institutions pour les auteurs vivants dont elle fait partie.

Pour couronner le tout, elle se reconverti à l'écriture à plein temps à partir de la rentrée prochaine. Dommage pour ses élèves, mais, heureusement pour le théâtre qui va gagner une autrice passionnée.

Voici un court extrait de notre rencontre au sujet du présentiel pour les élèves:



C'est probablement le dernier article de la semaine. Aujourd'hui nous sommes à Toulouse pour commencer le tournage de la prochaine vidéo.

Prenez bien soin de vous et on vous retrouve dimanche!


Corentin


58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout